Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Dérèglement climatique, nous pouvons tous agir !

Dérèglement climatique, nous pouvons tous agir !

En 2014-2015, notre famille a répondu présent à une initiative proposée par notre ville : devenir une famille à énergie positive en participant à un défi....

Nos motivations ? Avant tout écologiques, elles touchaient tout autant la sphère financière qu’humaine…


Prioriterre ?

En préambule, un petit mot sur Prioriterre...

Cette ONG a testé pour la première fois en France un projet de défi initié en Belgique.

Après le succès des premières éditions, Prioriterre coordonne le défi "Familles à Énergie Positive" sur tout le territoire.

Elle apporte les outils de suivi de consommation qui permettront à chacun de mesurer ses progrès mais propose aussi une expertise auprès de la structure locale qui choisit de porter l’initiative.

Pour plus d'informations : www.prioriterre.org/


Le défi « Famille à Énergie Positive » ?

« Familles à Énergie Positive » … mais qu’est-ce donc ?

Il s’agit d’un défi convivial qui vise à démontrer qu’on peut réussir à réaliser facilement des économies d’énergie et donc agir ensemble contre le réchauffement climatique

Depuis 6 éditions, les participants du défi continuent à démontrer qu’il est possible d'agir de façon concrète, mesurable, massive contre les émissions de gaz à effet de serre.

Le principe du défi est simple :

Des équipes sont formées pour représenter un collectif (village, quartier, entreprise…) avec pour objectif d’économiser le plus d’énergie possible sur les consommations : chauffage, eau chaude, équipement.

Chaque équipe fait alors le pari d’atteindre 8% d’économies d’énergie - protocole de Kyoto oblige ! – par rapport à l’hiver précédant le défi.

Le bilan des éditions précédentes a été très parlant : les participants ont économisé en moyenne 200€ sur leur facture !

Plus concrètement, les 8 000 foyers inscrits ont généré une économie de plus de

8.5 millions de kWh et 1 400 tonnes de CO2 évitées !

Cela correspond à 5 222 barils de pétrole, 35 fers à repasser branchés pendant 20 ans, la consommation annuelle de près de 1 900 maison à basse consommation, la production électrique de 100 000m² de panneaux photovoltaïques pendant un an et enfin l’équivalent en CO2 épargné de 1 400 passagers faisant un aller/retour Paris-New York, 7 111 voitures faisant un aller/retour Paris-Nantes ou encore 52 tonnes de bœufs… …


C’est ainsi une moyenne de 12.2 % d’économie d’énergie réalisée en regard des 8% espérés.

Devant ces résultats probants, vous vous demandez ce que vous aurez à faire si vous participez au défi.


Votre rôle sera très simple : réaliser des économies d'énergie et les quantifier en relevant régulièrement les compteurs des sources d'énergie afin d'entrer ces informations dans un logiciel proposé en ligne. Précis et facile à utiliser, le logiciel indique en temps réel les économies réalisées. Pour faire ces économies, des outils très simples sont proposés. Vous vous joindrez à une équipe se constituant ou alors celle-ci sera constituée en fonction des personnes volontaires.

Comme pour toute équipe, un capitaine est désigné pour aider et conseiller les autres participants. Il sera également le lien entre les participants et l’animateur local du défi.

L’animateur local est un spécialiste des questions liées à l’énergie et à l’environnement. Il saura apporter des conseils simples comme plus pointus et organisera des événements d’échanges entre les participants. N’oubliez pas que le défi se veut aussi convivial !!


Je veux participer au défi !

Comment faire ?

C’est on ne peut plus simple : s’inscrire au défi dans sa ville !

Tous les ans, un appel à nouvelles candidatures est réalisé dans les villes participantes au défi. Pour savoir si la vôtre est concernée, rendez-vous sur le site du DEFI.

L’information est, le plus souvent, relayée dans la communication de la ville.

Votre ville n’est pas recensée ? Proposez le projet…

Comme expliqué plus haut, vous pouvez constituer une équipe ou profiter de la constitution d’une équipe au début du défi. Désignez également votre capitaine.


Votre animateur local vous initiera à la manipulation de l’outil de suivi (lecture des factures, entrée des données sur le logiciel).

Il vous remettra également un outil très précieux pour trouver des idées de gestes à mettre en place : « Le guide des 100 éco gestes ».

Dans ce guide vous trouverez notamment un diagnostic rapide et simple pour cerner les axes d’amélioration en consommation d’eau et d’électricité.

Également, votre animateur local vous remettra un kit de matériel composé d’une multiprise avec bouton d’éteinte générale, un sablier de douche, un mousseur pour robinet, une ampoule basse consommation…


Pour ne pas s’essouffler pendant le défi, le mieux est de commencer avec une action simple et d’impliquer sa famille. Par exemple, tout le monde doit faire attention à bien éteindre la lumière lorsqu’il quitte une pièce. Puis, une fois que cette action est bien appliquée, on passe à une autre : utilisez le sablier de douche pour réduire son temps d’utilisation de l’eau. 5 minutes est tout à fait possible pour se doucher entièrement ! Et ainsi de suite avec tous les petits gestes… avant de passer à des gestes plus conséquents.

Pour motiver vos troupes, effectuez des relevés réguliers de vos consommations d‘énergie et constatez combien vos efforts portent leur fruit…


Pour avoir un cas concret en famille, lisez l’article du Parisien 93.

J’espère que ceci vous aura donné envie de vous lancer, n’hésitez pas à vous rapprocher des associations ou services municipaux qui peuvent vous aider…


(texte issu de ma présentation pour une conférence sur le climat et la citoyenneté, en attendant la COP21)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article