Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Le manuscrit de Voynich, une énigme ou un canular ?

Le manuscrit de Voynich, une énigme ou un canular ?

  Qu'est ce que c'est ?

Le manuscrit de Voynich est surnommé le livre le plus mystérieux du monde.

En effet, il a de quoi dérouté à plus d'un titre : nous ignorons presque tout de lui!

Qui l'a rédigé ? Dans quel but ? Quelle est la langue utilisée ? Que dit-il ?

Quelques certitudes cependant :

-         C'est un livre ancien, probablement rédigé entre 1450 et 1520.

-         Il mesure 15 cm de large pour 23 cm de haut.

-         Il présente 234 pages.

-         Selon la pagination, il est incomplet : 42 pages seraient manquantes.

-         Il est fabriqué en vélin, rédigé à la plume d'oie avec des ajouts de peintures pour les illustrations.

-         Il est conservé à la Bibliothèque Beinecke de l'université Yale sous le nom de MS 408.

-         Il est sujet à polémiques tant des thèses très différentes, voire divergentes, s'affrontent pour tenter de percer ses inconnues.

 

 

Un livre resurgit tardivement ...

En 1912, les Jésuites de Frascati, ville située près de Rome, cèdent le manuscrit à Wilfrid M. Voynich qui lui laissera son nom pour la postérité.

Après quelques décennies d'analyse et de décorticages en règle par des historiens, des linguistes, des férus de cryptologie, le manuscrit continue de résister et de rester hermétique.

 

Quelques pistes de recherche...

Il existe plusieurs hypothèses quant à l'auteur présumé :

Roger Bacon, John Dee, Edward Kelley, Léonard de Vinci sont couramment annoncés ... jusqu'à Wilfrid Voynich lui-même !

 

Hypothèses sur le langage :

Codage lettre à lettre, chiffrement visuel, Stéganographie, ( aussi nommée « art de la dissimulation » : faire passer inaperçu un message dans un autre objet), véritable langage construit...

 

Hypothèses sur le contenu du manuscrit :

Les illustrations posent elle-même problème dans le sens où, même si nous pouvons en déduire des sujets, elles ne reposent sur rien de connu ou rien de réaliste (voir essentiellement l'herbier avec ses plantes improbables).

Parmi les sujets reconnaissables : de la botanique, de l'astronomie,  de la cosmologie, de l'astrologie, de la biologie...

 

Alors?

Connaissances codées pour garantir la sécurité de l'auteur, délire d'un fou, canular d'un érudit particulièrement facétieux... un peu de tout cela, autre chose ?

 

Une chose est sûre, contempler les planches de MS 408 (son nom d'enregistrement) ne laisse pas indifférent...

 

Il suffit d'essayer... ça n'a jamais tué personne.

Faites-vous votre opinion mais ne vous perdez pas dans les pages du manuscrit le plus énigmatique du monde...

 

Pour aller plus loin :

 

http://webtext.library.yale.edu/beinflat/pre1600.ms408.htm

http://www.geocities.com/ctesibos/francais/voynich/index.htm

http://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/mystere/voynich.html


Un livre de référence : Le Code Voynich de Pierre Barthélémy chez Jean-Claude Gawsewitch Editeur.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article