Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Elever des papillons à la maison, c’est facile !

Vous voulez faire entrer un peu de nature chez vous, à moindre frais et offrir une belle leçon de choses aux petits et aux grands ?


Elever des papillons est fait pour vous !


Pour débuter, avant de vous lancer dans l'achat de cocons auprès de spécialistes (OPIE, éleveurs, bourses d'élevage...), vous pouvez commencer par la serre à papillons proposée par la société anglaise Insect Lore.

Je me suis procurée ma serre chez Fnac Eveil et Jeux, elle est réutilisable d'une année sur l'autre et pliable facilement grâce à son système POP UP. Il est possible de se procurer de nouvelles chenilles sans la serre, ce qui permet rentabiliser l'achat !



Grâce à un coupon à renvoyer par la poste, vous recevez quelques chenilles dans une gelée nourricière, il n'y a plus qu'à suivre les conseils d'élevage et à profiter  du spectacle !



Présentation :


L'espèce élevée est la Belle Dame (Cynthia cardui).

C'est un papillon qui mesure de 50 à 60 mm d'envergure.

Il vit dans tout type de biotope, à l'exclusion de la forêt.

Il est migrateur.

Il pond ses œufs sur des chardons, des bardanes ou encore des orties.

Il se nourrit de fleurs, celles de chardon ont sa préférence et il aime aussi les fruits tombés.



Comment devenir un papillon ?


Après la fécondation, la femelle papillon cherche une plante où elle pourra pondre ses œufs. Elle incurve son abdomen pour pondre sur une feuille. Les œufs ne peuvent pas tomber car ils sont gluants.

 Pas d'omelette chez les papillons !



Au bout de 5 jours, c'est l'éclosion !


La chenille doit sortir de son œuf qui sera d'ailleurs son premier repas (rien ne se perd !).


La chenille est une machine à manger, elle ne s'arrête jamais, le temps lui est compté, elle dispose d'un mois pour faire les réserves énergétiques nécessaires à sa transformation. D'ailleurs, elle ne dort pas, elle mange, mange et mange encore...


Sa peau n'étant pas élastique, elle devra s'astreindre à plusieurs mues. La peau est particulièrement importante pour une chenille, elle lui permet de respirer par des petits orifices à sa surface car elle ne possède pas de poumons.


Les chenilles d'élevage sont expédiées avant la dernière mue, elles ont déjà surmontées les premiers temps de leur vie et sont bien nourries, à l'abri dans un environnement exempt de parasites ou champignon.

 


 


Environ 4 semaines après l'éclosion, la chenille va chercher un support solide pour pouvoir s'installer.


Le temps de la chrysalide est venu.

A l'intérieur se passe un phénomène étrange. La chenille fond pour former une sorte de gélatine. Cette masse va se changer pour former un papillon !

 

 



Lorsque la chrysalide devient transparente, on peut apercevoir les couleurs du papillon au travers, la dernière étape est proche...


Un beau jour, le papillon va pousser avec sa tête, frappé avec ses pattes, la chrysalide va se déchirer. Il ne lui reste plus qu'à s'extraire et à respirer profondément.


Les ailes sont humides et fripées et le papillon va faire circuler le sang pour les défroisser.

 



Sitôt bien sec, il pourra prendre son envol, trouver de quoi se nourrir et un compagnon de reproduction...

 



Le cycle de la vie est prêt pour un nouveau tour !


C'est une grande émotion que d'assister à ce spectacle si simple mais si profond.

Petites vies fragiles que nous avons observées chaque jour, c'est avec un pincement au cœur que nous voyons les adultes s'envolés vers l'inconnu et tous les dangers...


Bonne chance et à l'année prochaine pour une autre génération !




 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

romanemone 13/07/2013 14:49

quelle belle histoire...merci.

Sandrine Virbel 14/07/2013 12:28



merci pour votre commentaire.


Les plus belles histoires sont parfois les plus simples...



Virginie qui est plus que HS 08/10/2008 16:46

ça c'est sur, ils ne font pas trop de bruit

Virginie 07/10/2008 19:06

et bizen ça c'est une idée original et sympathique à réaliser avec des enfants, il fallait y penser.

Sandy458 07/10/2008 19:42


Bonsoir!
Et en plus, ce sont vraiment des compagnons très discrets ;-)