Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Chouchouter la Terre, petits gestes au quotidien...

J'ai toujours été très attachée aux notions de protection de la nature et d'écologie.
Il était donc tout naturel, pour moi, que ma famille applique quelques règles simples que tout le monde , aujourd'hui, finit par trouver comme allant de soi.
Certaines règles ont été plus faciles que d'autres à faire entrer dans notre vie et surtout, il fallait faire adhérer Gérald qui n'était pas versé outre mesure dans ces considérations. Ce n'est pas une démarche évidente que de se mettre à penser sa vie autrement mais finalement, c'est parfois Gérald qui me fait remarquer qu'il existe une alternative biologique ou écologique à tel aliment ou produit.
Pour les enfants, le geste est naturel, ils nous imitent et Ysilde comprend aujourd'hui le sens de l'écologie. Ils adorent trier les déchets, cela s'apparente à un jeu pour eux et ma fille s'amuse à rechercher le logo AB sur les aliments ("si c'est AB, j'en veux, Maman!!!").

Financièrement, le coût est un peu plus élevé mais nous compensons en achetant à bon escient, il faut parfois résister à acheter "pour rien", de façon impulsive!

Enfin, l'éducation quotidienne est aussi prétexte à se rapprocher de la nature : faire pousser des graines dans un pot, s'occuper des animaux de la maison, réfléchir à ses gestes dans et hors de la maison (utiliser la poubelle ou conserver ses déchets, ne pas gaspiller l'eau...), passer le message aux camarades de l'école... tout cela concourre à faire des enfants des futurs adultes respecteux de leur environnement, des autres et d'eux-même.


Aujourd'hui, je suis plutôt contente du bilan de la maison, même s'il reste perfectible.

Les points acquis :

- tri de l'ensemble de nos déchets grâce aux bacs de recyclage que nous avons installé dans notre cellier (verre, papier, carton, plastique, piles, ampoules électriques, cartouches d'imprimante, matériel électronique...).

- remplacement de l'eau minérale en bouteille par une carafe à filtration.

- environ 50% de notre alimentation est bio et parfois bio+équitable.

- utilisation quotidienne des transports en commun, la voiture étant strictement réservée au week-end.

- 80% de nos piles sont rechargeables.

- utilisation d'ampoules basse consommation à 100%.

- utilisation de 80% de produits d'hygiène écologiques (lessive, produits d'entretiens, cosmétiques...).

- premiers achats de vêtements en cotion bio.


Les points à améliorer :

- renforcer le bio dans l'alimentation,  l'hygiène et l'habillement.

- effectuer une compensation CO2 de la voiture auprès d'une association écologiste par l'achat d'une carte de compensation carbone  .

 - maintenir et améliorer tous les points!


Quelques points de repères pour vous aider à faire le premier pas (le plus difficile, le reste va tout seul!) :

- rechercher le logo AB, la certification Ecocert sur vos produits ou votre alimentation. Attention au faux bio! La mention "produit vert", "produit naturel" n'est pas synonime de bio.

- la gamme Ecodoo propose de la lessive, des produits d'entretien écologique. Je les trouve chez Monoprix ou dans les magasins bio.

- la gamme Douce Nature propose des produits d'hygiène bio (cotons etc...). Idem, je les trouve chez Monoprix ou dans les magasins bio.

- pour les cosmétiques bio, de nombreuses marques s'y sont mises : gamme bio chez Yves Rocher ou Famille Mary, BioExigence chez les Créateurs de Beauté, gamme de marques diverses ou de magasins, Melvita, 3 Chênes, Weleda etc... il convient de lire les ingrédients pour juger de la pertinence du classement en "bio" du produit.

- attention aux produits qui font l'objet d'un long transport, la nuisance peut annuler tout le bienfait : une orange bio qui a voyagé par avion fait des dégâts écologique! Privilégiez la production locale tant que possible.

- privilégiez les produits avec le moins d'emballage possible... pas toujours facile car c'est un paramètre difficile à maîtriser à la place des industriels...


Adopter un geste après l'autre permet de changer graduellement sa façon de consommer, on ne révolutionne pas le monde en un claquement de doigt ;-)

Enfin, quelques liens pour faire son bilan écologique et glaner de bons conseils :

empreinte écologique

Défi pour la Terre


Si vous avez des idées ou d'autres pratiques, n'hésitez pas à me les communiquer!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article