Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

« Nous sommes tous des poussières d’étoiles… »

 


Cette bien jolie phrase n'est pas de moi mais de l'astrophysicien Hubert Reeves.

 

Une petite explication s'impose...

 

Au début, il n'y a ni matière, ni espace, ni temps, l'Univers se prépare à ses premiers balbutiements. Fort d'une inconcevable quantité d'énergie pure, il se met à enfler, gonfler...

Dans sa première fraction de seconde, l'Univers forge ses premières particules, parmi elles, on trouve les fameux quarks.

Notre bébé Univers se met à grandir, grandir encore et toujours puis, il refroidit à 100 milliards de degrés. A partir de cet instant, les quarks se combinent en protons et en neutrons.

Ces derniers s'associent par petits paquets. Tout d'abord par deux, puis, par trois, par quatre, cinq, six et enfin par sept. Nos quarks sont devenus noyaux d'atomes.

Au bout de 300 000 ans, l'Univers a atteint la température de 3 300 degrés et des électrons vont enfin pouvoir s'allier aux noyaux pour constituer les tous premiers atomes dignes de ce nom : hélium et hydrogène.

 

Dans des nuages constitués d'hélium et d'hydrogène, les atomes commencent à s'attirer entre eux, tous convergeant vers la région qui exerce le plus de force : le cœur du nuage. Bienvenue à la force de la gravitation !

 

Un échauffement intense nait de la convergence vers le cœur du nuage ce qui permet aux atomes de fusionner : 2 atomes d'hydrogène donnent 1 atome d'hélium et beaucoup de chaleur. Moment d'émotion, c'est le faire part des étoiles !

 

Néanmoins, dans les étoiles de tailles les plus conséquentes, l'hélium fusionne pour donner du carbone, de l'oxygène, azote, néon, magnésium, phosphore, etc... jusqu'au fer qui ne peut pas fusionner.

 

Les étoiles les plus massives, c'est-à-dire au minimum 10 fois la masse de notre Soleil, aboutissent à des supernovae. La résultante en est des explosions tout à fait inimaginables pour notre esprit de mortel, tellement incroyables que les noyaux non fusionnés se mutent en noyaux lourds. Le cosmos est enrichi par tous ces atomes nouveaux.

 

Dans la nature, rien ne se perd, tout se recycle... c'est ainsi que notre système solaire s'est formé il y a 5 milliards d'années en profitant de l'aubaine du recyclage d'atomes d'étoiles défuntes : hydrogène, oxygène, fer etc...

 

Or, notre corps étant composé à 96,5 % d'hydrogène, d'oxygène et de carbone, nous portons dans chaque parcelle de notre corps une partie de la naissance de l'Univers et de ses étoiles...


Tout comme tout ce qui nous entoure.

 

Alors, un  peu de respect pour notre Univers !


(Photo de la NASA, libre de tous droits!)



 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article