Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Coups de cœur à « Hotel Rwanda », un film qui nous met devant nos responsabilités

« Cette histoire devait être racontée »

 







Hotel Rwanda (2004) est un film britannique, italien, et sud-africain de Terry George, avec Don Cheadle, Joaquin Phoenix, Nick Nolte.

 

Sur une durée de 2 heures,  le spectateur assiste à l'histoire vraie de Paul Rusesabagina (Don Cheadle, excellent !), un hutu, directeur d'hôtel de luxe qui sauvera des milliers de tutsi, pendant le génocide rwandais de 1994.

Marié à une tutsi, issu d'une famille où cohabitent les deux ethnies, il considère que tous sont des hommes égaux qui parlent la même langue et habitent ensemble le Rwanda.

Lorsque le génocide rwandais se déclare dans toute sa folie meurtrière, il cache des tutsi, multiplie les trouvailles pour camoufler les identités, acheter les militaires hutus pour qu'ils épargnent ses protégés, au péril de sa propre vie. Car bien que hutu lui même, les efforts que déploient Paul Rusesabagina apparaissent de plus en plus comme fortement déplaisant aux yeux des milices hutus, allant jusqu'à le faire passer comme un traître à la grande cause nationale hutue. En ces temps de folies, exterminer un tutsi est un acte civique !

En parallèle, le film montre les efforts voués à l'échec des casques bleus, impuissants car en nombre insuffisant et abandonnés par les nations occidentales qui assistent, désemparés, à ce massacre qui ne suscitent qu'indifférence...

 

Hotel Rwanda est film poignant, passionnant, qui trouve le ton juste pour décrire le génocide rwandais sans sombrer dans la sensiblerie ou le pathos.

Hotel Rwanda est également un film dérangeant pour nos yeux et  nos esprits occidentaux : comment avons-nous pu laisser faire et rester aussi passif? Pourquoi aucune nation n'a-t-elle réagi alors que tous savaient ?

D'après Paul Rusesabagina, l'origine du conflit s'explique ainsi :

 « Avant le génocide, vivre entre hutus et tutsis était tout à fait possible. Je suis né dans une famille mixte. Des membres de ma famille étaient hutus, d'autres tutsis. Nous parlons tous la même langue... Ce sont surtout les colons qui ont tenté de nous diviser pour mieux régner. Les Allemands ont fait des Tutsis les dirigeants du Rwanda, suscitant la colère des Hutus. Puis les Belges sont arrivés et ont crée des cartes d'identité avec mention "Hutu" ou "Tutsi". À l'indépendance, dans les années 1960, les Hutus ont pris le pouvoir et les Tutsis se sont enfuis à l'étranger et dans les années 1990 ils ont monté une rébellion pour revenir. »


Au résultat, le génocide rwandais a fait 1 million de morts civils en 100 jours.

90 % des Tutsi ont été exterminés.


(Bande annonce et extraits en partage légal sur AlloCiné)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article