Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

"Journal d'un prof de banlieue" de Jean-François Mondot




L'histoire :


Jean-François Mondot va vivre sa première année d'enseignement.

Il est enseignant-stagiaire dans un collège de banlieue parisienne.


Comme un certain nombre de ses collègues, il est affecté pour son baptême du feu, dans un collège de ZEP, coincé entre des cités de Seine Saint Denis et le centre commercial du coin.


Jean François Mondot tient un journal de cette première année d'enseignement et raconte son quotidien entre collégiens difficiles,  collègues dépassés, problèmes récurrents de discipline, situations explosives mais aussi solidarité entre professeurs, bonheur d'intéresser quelques jeunes à sa discipline, découvertes de la créativité de certains, rage de s'en sortir d'autres.


Il témoigne aussi des paradoxes auxquels il doit faire face.

Comment enseigner lorsque l'IUFM (Institut de Formation des Maîtres) ne vous l'a pas appris ?

Comment gérer 25 adolescents très turbulents et agités lorsqu'on n'y est aucunement préparé ?



Ni optimiste, ni pessimiste, ce journal se veut un témoignage de la réalité que doivent affronter les jeunes professeurs largués sans filet dans des établissements classés difficiles.

 



L'auteur :


Normalien, Jean-François Mondot a enseigné pendant deux ans l'histoire-géographie en région parisienne.

Il est aujourd'hui rédacteur permanent aux Cahiers de Science et Vie

Outre « Journal d'un prof de banlieue », il est l'auteur de :

 

- Petite chronique d'un grand ministère : une année à l'Education nationale (2002)

 

-  Une Bible pour deux mémoires (2006)

 

- Le rabbin et le cardinal : Un dialogue judéo-chrétien d'aujourd'hui (Prix Spiritualités d'Aujourd'hui en 2008)

 

- Imams de France (à paraître en 2009)

 

 

Impressions :



Sous forme de journal parcourant une année scolaire au jour le jour, l'ouvrage est d'une lecture très plaisante.

Il est vif, rythmé, ponctué de bons mots de l'auteur et émaillé d'anecdotes qui ancrent cette expérience dans la réalité. Le lecteur participe aux événements de la journée en étant aux premières loges, voire dans les états d'âmes des protagonistes.

C'est une odyssée vivante dans le quotidien des professeurs et des élèves ainsi qu'un état des lieux de l'école d'aujourd'hui.

 

A mon sens, une anecdote est d'ailleurs très symptomatique de l'éducation des jeunes et de leurs difficultés :

Professeurs et parents d'élèves sont réunis pour mettre à plat les problèmes rencontrés. Jean François Mondot fait alors le constat que l'école et les parents rejettent l'un sur l'autre la responsabilité de l'éducation des jeunes et tiennent l'autre partie pour coupable des difficultés rencontrées...au final, les jeunes ne sont donc encadrés par personne !

Voilà un vaste sujet de méditation pour les parents, les éducateurs et tout le personnel pédagogique gravitant autour des chers petits anges...



Enfin, cette lecture est à rapprocher du livre « Entre les murs » de François Bégaudeau qui se veut une chronique de la vie d'un enseignant de français en banlieue parisienne.

 

« Journal d'un prof de banlieue » par Jean-François Mondot.

Paru chez Flammarion en 2000, prix indicatif de 15,93 euros.

Egalement disponible en collection J'ai Lu à 4,50 euros.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article