Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

"Big Bang" : une expression ironique passée à la postérité!

Vous croyez que l'univers est né d'une formidable explosion primaire ?

 

Et si vous vous trompiez totalement... ?



 

Et non, aucune explosion cataclysmique n'a donné naissance à notre monde pour une seule et bonne raison : pour qu'explosion il y est, il faut un lieu, un espace fini, des « parois » pour contenir, un point d'où l'explosion partirait...

 

Or, l'essence même de l'univers, c'est qu'il contient TOUT ce qui peut exister, ce qui signifie qu'il n'y a rien en dehors de lui ni même avant lui.

Même l'espace et le temps ne peuvent être sans lui...

 

Ainsi, vous pouvez même avancer que l'univers s'est donné naissance à lui-même sans pouvoir être contredit par aucun physicien (surtout pas par un physicien quantique!).

 

Donc, avant ce fameux « Big Bang », il n'y avait RIEN... puisque rien ne pouvait exister avant l'avènement de l'univers...

 

(J'en vois deux qui quittent la page, j'ai les noms !)

 

Alors, n'imaginez pas d'explosion mais une dislocation de l'espace causée par l'énergie qu'il abrite en un « point ».

 

Dans ce « point », c'est très chaud, c'est très dense et une quantité phénoménale d'énergie s'échappe...

 

A la suite de cette fuite, l'espace se dilate continuellement, c'est ce que nous nommons « inflation ».

 

Ce phénomène permet une croissance incroyable de l'univers, tel que nous le « connaissons » actuellement.

 

 

Quid de l'expression « Big Bang » me direz-vous ?

 

Elle vient d'une pique ironique d'un physicien anglais : Fred Hoyle.

 

Ce scientifique était très hostile aux thèses défendues par ses confrères : pour lui, il était impossible que l'univers ait été, à l'origine, très chaud et très dense et il n'avait de cesse de se moquer de cette « grosse explosion ».

 

Un jour, il a utilisé publiquement le nom de « Big Bang » pour qualifier le phénomène sans penser un seul instant que sa moquerie allait populariser les idées de ses adversaires et rester l'expression de référence pour nommer l'origine supposée du monde !

 

Morale : ne jamais se moquer des autres en public ...

 

Allez et ... « Que la Lumière Soit ! »

 

 

(Pour les aspirines, envoyez-moi un mail)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Willb 10/02/2009 22:38

j'en ai rêvé, Sandy l'a fait.
Dis-moi, cette profonde érudition provient-elle d'un big-bang culturel personnel ou est-ce la résultante d'années de doctes apprentissages dans une filière scientifique?
En tout cas, encore bravo pour la clarté des explication et la mise en exergue du paradoxe de la première seconde...(-;
Excellent billet en tout cas!

Sandy 10/02/2009 22:52



Et non... je suis un pur produit de filières littéraire et sciences humaines...
il s'agit juste de mes goûts personnels, de ce que je cultive en apparté.
toutes ces questions sur l'origine du monde, l'évolution m'intéressent, je me cultive, je tente de comprendre...



seveuhreen 10/02/2009 19:05

Euh.... rien de rien avant ? (;-) )

Sandy 10/02/2009 19:50


naaaaaan, rien de rien, nada, même pas un poil de lapin!