Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Ma fille... et l'infini.






C'était ce matin...petit dialogue pris sur le vif.





Ça lui prend comme ça, le lundi matin, au petit déjeuner.

Pas bien réveillée, je lui demande de me répéter sa question.

 

- Maman, c'est quoi le plus grand nombre?

 

Hon ? Le plus grand nombre, ça te prend souvent de bon matin de me poser des questions pareilles ? Il est un peu tôt pour se mettre la tête au carré !

 


- Heu... mais pourquoi tu me demandes ça?

- Je veux savoir! Mathis (l'un de ses 3 zamoureux attitrés) dit qu'il y a un plus grand nombre qui existe.

- En fait, il n'y a pas de plus grand nombre, tu peux compter jusqu'à l'infini... alors, le plus grand nombre c'est l'infini...

 

Je caresse l'espoir qu'elle va me laisser me réveiller en douceur...doux rêve !

 

- UN fini?

- Non, l'infini en un mot, I.N.F.I.N.I.... tu peux compter toute ta vie, tu n'arriveras jamais au bout. La fin du comptage n'existe pas.

 

Elle réfléchit, elle me regarde, pensive.

 

- Mais, ça n'existe pas quelque chose comme ça! 10 000, ce n'est pas le plus grand nombre?

- Non, 10 000 n'est pas le plus grand nombre qui existe. Il n'y a pas toujours des limites à tout, tu sais. Les nombres sont infinis, c'est comme ça! Et puis, demande à ton père!

 

 

J'entends la voix paternelle, du fin fond de l'appartement qui susurre perfidement :

 

- ça dépend, si tu prends un groupe de nombres définis dans un ensemble, il y a un nombre qui est forcément le plus grand.Mais si tu considères tous les nombres sans limite, c'est l'infini, en effet...

 

 

Ma fille est partie à l'école ravie d'avoir de quoi rabattre le caquet de son zamoureux , et moi, j'ai mis en route une nouvelle cafetière, histoire de réfléchir à la teneur de l'infini...

 

Ah oui, le 8 couché dont on parcourt inlassablement le long ruban torsadé... comme dans un dessin d'Escher... prison infinie dont il est impossible de s'échapper...


Illustration sans auteur désigné, Wikimedia Commons, sous licence.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Thierry Benquey 07/04/2009 11:09

Ahahaha. Le truc qui tue. Une réponse gauloise = 20, le plus grand nombre gaulois qui explique les quatrevingt quatrevingtdixAmitiéThierry

Sandy 07/04/2009 11:25


rigole, tu imagines le truc : dès le  réveil avec une basse attaque du père ?

Je note ta réponse si la demoiselle revient à l'attaque à l'avenir (elle a remis ça au dîner!).

Amitié
Sandy


seveuhreen 07/04/2009 00:04

ouh là.... elle en a des questions existentielles ta puce le matin !!! lol

Sandy 07/04/2009 09:34


oui et moi, le lundi matin, c'est hard!


Virginie 06/04/2009 21:54

ah les questions des enfants.... quant à ton homme il m'a donné mal à la tête rien qu'en lisant la réponse, hihihi il aurait pu te donner un coup de main +tôt qu'un coup de griffe, hihihibisous

Sandy 06/04/2009 22:23


tu m'étonnes... un grand moment de solitude et un mal de crâne en prime!!!!
la solidarité conjugale, mon oeil!!!

bises!


Plume Dame 06/04/2009 20:40

l'infini d'un tout et encore trop petit pour dire ce qu'est un tout infini

Sandy 06/04/2009 20:45


et l'infini pour un tout-petit s'apparente à un monde fini...
bon, je refais une cafetière, moi!