Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

"Mangez-le si vous voulez" le nouveau roman de Jean Teulé





Il est très rare que je lise un livre au moment de sa publication.

Je préfère laisser passer les avis bons ou mauvais et le battage médiatique pour que mon esprit critique ne soit pas influencé.

C'est donc, exceptionnellement, que je publie un article sur un livre - terrible - venant tout juste de sortir...

 

L'histoire

Le 16 août 1870, l'incroyable va se dérouler dans un petit village du Périgord : Hautefaye.

Alain de Monéys, un jeune périgourdin aimé de tous, se rend à une foire paysanne.

Il a fort à y faire : acheter une génisse pour une voisine miséreuse, promouvoir son projet d'assainissement des eaux pour le bien de la communauté, trouver un couvreur pour réparer le toit d'un voisin dans le besoin...

A Hautefaye,  où il est connu et aimé, il sait qu'il trouvera son bonheur.

Deux heures après son arrivée à la foire, il périra après avoir subi des tortures incroyables.

 Pour un mot imaginaire qu'il n'a pas prononcé, il va être lynché, torturé, brûlé vif et mangé.

La foule se montrera incapable de le reconnaître, elle va croire être en présence d'un ennemi Prussien (la France de l'époque est en guerre contre la Prusse et les pertes humaines sont terribles) puis, elle va oublier qu'il est un être humain et l'assimiler à un animal à déguster collectivement.

Seule une poignée d'hommes du village vont garder leur raison et tenter de sauver le jeune homme innocent.

Peine perdue, la lente mise à mort de Alain de Monéys, le chemin de croix comme le nomme Jean Teulé, prendra 2 longues heures ou les atrocités succéderont aux ignominies les plus barbares.

Le lendemain, les bourreaux et les meurtriers prendront la mesure de leurs actes mais aucun ne pourra expliquer ce qui s'est passé dans son esprit.

 Une histoire vraie qui figure dans les annales les plus noires de l'histoire française.

 

 
L'auteur

Journaliste et écrivain, Jean Teulé a débuté sa carrière dans la bande dessinée.

Homme de télévision, il officie aux cotés de Bernard Rapp dans « L'assiette anglaise » entre autres puis  il se tourne résolument vers l'écriture.

Son roman historique « Le Montespan » fait partie des livres phares de 2008.

 

Impressions 

 
Le livre est difficile à lire.

Non pas que le style soit complexe, il est surtout de l'ordre du récit descriptif.

Mais le sujet et le déroulement hallucinant des événements éprouvent le lecteur.

L'auteur ne nous épargne aucun détail sordide des tortures et nous assistons, absolument impuissants, à la fin atroce de ce jeune homme.

Nous accompagnons la foule dans ce lynchage dément et nous nous interposons dérisoirement auprès de ceux qui tentent de secourir le supplicié.

Ce livre, une fois commencé, nous ne pouvons pas le lâcher avant la dernière ligne.

Hypnotisés !

Les sensations en fin de lecture sont mitigées.

L'atrocité des actes est flagrante mais nous ne pouvons nous empêcher de réfléchir à la possibilité d'explosion de folie générale de nos jours.

Alain de Monéys apparaît comme un bouc-émissaire de la situation dramatique de l'époque, la victime expiatoire désignée par une folie et un désespoir collectifs.

 

Il était là, au mauvais moment et il fallait un souffre-douleur.

 

Jean Teulé nous met le nez dans la face la plus sombre de l'être humain : il nous fait entrer dans l'antre où la bête sommeille.

 

Loin du voyeurisme dont on pourrait taxer ce livre, il est avant tout une réflexion sur notre inhumanité et notre barbarie extraordinaire.

 

A conseiller à un public adulte averti.

 
« Mangez-le si vous voulez » de Jean Teulé.

Aux éditions Julliard, 17 euros, 130 pages.


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Virginie 30/05/2009 14:13

oh oui il n'y a qu'à regarder l'histoire pour s'en apercevoiret puis regardeavec abougrabi il y a bien eu dessimilacres de tortures et je ne parle pas dans certains pays....parfois je me demande comment l'homme peut-il être aussi méchant avec sa propre espèce 

Sandy 30/05/2009 22:57


se souvenir, ne pas banaliser des actes et chercher à comprendre les mécanismes pour repérer au plus vite les dérives et être vigilents... je crois qu'il n'y a pas beaucoup de solutions. La nature
humaine est capable de tout...


Virginie 29/05/2009 15:45

rien qu'à lire ce que tu écris dans te impressions je ne suis vraiment pas sur de vouloir le lire tant je sais que je vais avoir es frissons et que cela va me prendre aux trippesmais il a l'air intéressantbisous

Sandy 29/05/2009 23:35



c'est sûr que tu finis par être assez écoeurée par l'histoire. Mais en même temps, il y a l'apect de la psychologie de masse qui est très intéressante : comprendre le mécanisme d'actes aussi
incroyables et violents.
Du coup, j'ai fais des recherches sur cette histoire, rien que pour vérifier sa véracité!
C'est terrifiant de penser qu'on peut devenir des tortionnaires...

bises