Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

A découvrir : Le Sang Des Chaînes...


Aujourd'hui, je vous propose la critique - très personnelle, j'en conviens!!! - du dernier ouvrage que j'ai eu l'occasion de lire...

 

Je ne suis pas allée bien loin pour dénicher cet auteur, j'ai franchi la porte d'un blog "à côtè" du mien sur overblog.

 

Allez, assez de verbiage, place au Sang des Chaînes de Patrick Fort...

 

 

 

 


" La tradition voudrait que je me fende d’une critique en bonne et due forme ou d’un coup de pub flagornant.

Mais je vais déroger à la règle en proposant non pas une critique des nouvelles mais un ressenti de ma lecture, un aperçu du voyage dans lequel m’a embarqué l’ouvrage…

 

Tout d’abord, il y a « l’objet ».

Nous parlons d’un recueil de nouvelles, une résidence de papier au format agréable d’où s’échappent les habitants : mots et ponctuations bien orchestrés.

D’ailleurs, je soupçonne fortement les joyeux fugueurs de jubiler de toutes leurs particules d’encre ! Enfin sortis de leur prison bloguienne, ils prennent joyeusement leur envol et se gonflent de vie à chaque page feuilletée pendant la lecture avide.

Je crois bien qu’ils rendent grâce à cette si délicieuse sensualité du toucher qui ravit tant l’amateur de livre devant ces mots incarnés dans une réalité palpable.

Mais, poursuivons ! Osons franchir l’entrée !

 Comme dans la chanson enfantine de « la maison de papier », le hall d’entrée nous surprend, occupée par un Cagot vengeur et ivre de liberté. Puis, l’escalier majestueux nous fait mourir pour la France à chaque volée de marches parcourue.

Au 1er étage, le vaste couloir Grau de Gandia frémit encore de l’écho des atrocités de la Guerre d’Espagne, une victime nous escorte vers le salon où nous attend patiemment l’étrange luminosité du Phare.

Et là, l’objet, le livre-maison de papier nous joue un drôle de tour.

Le sol se dérobe sous nos pieds et nous nous retrouvons comme par magie  de nouveau devant l’entrée de la villa « Le Sang des Chaînes » !

Nous voilà forts marris, en attente de découvrir les autres pièces de la maison mais sans savoir comment procéder. Malicieusement, nous nous promettons de revenir pour une nouvelle exploration de la propriété quitte à passer par la cheminée…

Un carton d’invitation nous attend, glissé par « on ne sait qui » dans notre poche :

«  Petits mots mijotés pour un repas de haute volée proposent une nouvelle rencontre à une date (encore) indéterminée dans la bâtisse Sang des Chaînes 2…  »

Invitation bien notée!

 

 

Et l’auteur-bâtisseur dans tout ça ?

Il s’efface, il reste un peu en retrait dans les dépendances du jardin.

Le regard fier mais anxieux, il contemple ses mots s’échapper vers leur propre vie."

 

 

Pour savoir comment vous procurer l'ouvrage et faire connaissance avec l'auteur et ses autres écrits, visitez son blog, vous y trouverez votre bonheur :


 

 

Lire, écrire, en parler, le blog de Patrick Fort




Et je lis vraiment un livre lorsque j'en parle!!!!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

dédé 24/12/2011 17:49


Bonsoir Sandy,

         Le temps s'écoule. Tu dois croire que je t'ai oublié, car je ne donne pas de nouvelles.
         Je sais que le livre "Abattez les grands arbres" a été édité.
         Ce dernier ne tardera pas à enrichir ma bibliothèque, aussitôt que les fêtes seront passées.
        En attendant, je viens te souhaiter un joyeux Noël, en y associant tous mes vœux qui accompagnent cette fête.
        Bises. dédé. 

Sandrine Virbel 28/12/2011 10:19



Bonjour Dédé!!


Quel plaisir de lire un petit mot de toi, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu ou pris de tes nouvelles. Merci pour "Abattez...", j'espère que lecture te plaira.


Je te souhaite également de passer de bonnes fêtes!!


Bises!



dede 07/12/2009 16:08


Bonsoir Sandy,

                   Tu racontes très bien ce beau voyage parcouru, en lisant l'ouvrage " Le Sang Des
Chaînes ".
                   J'ai bien aimé la photo du sac à main, où le livre possède encore son marque-pages.
                   Tes mots succulents nous ouvrent l'appétit, pour déguster sans modération, les écrits de
notre ami Pat. 
                   Bises.
                   dédé.   


Sandy 17/12/2009 20:00


Bonsoir Dédé!

Je n'ai pas de mérite, le repas était bien concocté et bien servi par le Maître Pat!

Bises


Virginie 25/09/2009 15:33


un petit coucou de passage, je reviendrais lire les autres articles + tard ... la prépa du concours me prend bcp + de temps que je ne l'aurai pensé et le temps me manque...
bises


Sandy 25/09/2009 15:50


Bonjour Virginie!

Merci pour ton passage en ces lieux.
Je croise les doigts pour ton concours, tu vas y arriver, je n'en doute pas un seul instant.

Bises!


Frédéric THOMAS 19/09/2009 13:12




Déjà que je brûle de lire le recueil de Patrick, ton article poétique et alléchant m’en rend davantage impatient.
Merci pour cette magnifique chronique qui sied sans le moindre doute, si bien avec l’œuvre dont elle est l’objet.
Bisous Sandy. A bientôt.

Sandy 19/09/2009 23:34



Patience alors et après ta lecture, je serai curieuse de connaître ta propre vision des choses!
Bises!



Pat 19/09/2009 09:59

Bonjour Sandy !Comment te remercier pour cette magnifique chronique et cette belle critique du "Sang des Chaînes" ? Sous ta plume sensible et imaginative, mes mots se parent de couleurs que je ne soupçonnais pas et avec une grande émotion - et fierté ! - je les lis et relis.j'écris pour partager  et quand le résultat est aussi beau, ma "maison" sort de la brume pour attrapper le soleil !Merci encore !Amicalement,PAT

Sandy 19/09/2009 23:38



Bonsoir,
C'est avec plaisir que j'ai rédigé cette modeste chronique, si elle peut donner envie à d'autres de lire le recueil et de livrer leur ressenti, cela peut-être très intéressant pour les lecteurs
comme pour toi.
Finalement, même si le blog d'écriture est un peu un carcan il a l'avantage d'offrir une proximité avec son lectorat.
Et puis, j'aime bien parler de ce que j'apprécie, alors...


Amitiés!


 



yannick 18/09/2009 15:25

Bonjour Sandy et bravo pour cette exploration de la batisse "le sang des chaînes". c'est une riche idée que de comparer ce livre à un batiment et sa lecture à une déambulation dans la maison. Pour ma part, j'ai eu l'impression de parcourir le fort "Liberté" où le courage veille en permanence. bien sur, le ciment de ce fort est le talent de Patrick et bien sur aussi, sa gentillesse.encore bravo pour cet article.amicalementYannick

Sandy 19/09/2009 23:33


Bonsoir,
Merci pour ton commentaire.
J'aime beaucoup ton idée de parcourir le fort "Liberté", c'est très juste.
Comme quoi, l'interprétation et le ressenti d'un livre est très personnel et ouvre une nouvelle fenêtre de vision pour son auteur...

Amicalement.