Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Géocaching : cherche et trouve…

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/Geocaching.svg

 Leatherman Variant of the Public Domain Geocaching Logo,  PD-AUTHOR,

wikimedia commons, domaine public.

 

 


 

Les adeptes du géocaching définissent leur loisir par une sympathique pirouette : « Le géocaching ? C'est utiliser des satellites militaires qui coutent des milliards de dollars pour chercher des boites de Tupperware au fond des bois ! ».


En effet, cette activité a vu le jour en 2000 lorsque les systèmes GPS ont cessé d’être réservés à l’armée américaine. Il n’en fallait pas plus pour qu’un jeune homme originaire de l’Oregon, Dave Ulmer, créé la première cache, diffuse ses coordonnées et qu’elle soit découverte dans la foulée.


La chasse au trésor high tech venait de pousser son premier cri…

 

 

 

 

 

 


 

 

C’est quoi le géocaching ?


Loisir mondial, le géocaching est d’un abord très simple et nécessite peu de matériel. Vous aurez besoin d’un GPS ou d’un téléphone portable équipé de cette fonction et d’une tenue appropriée au milieu où vous allez faire vos recherches.


Avec l’essor du géocaching, certains GPS proposent des fonctions dédiées. Si vous utilisez un téléphone de type « smartphone », vous pouvez charger des applications gratuites de géocaching disponibles sous Androïd ou IPhone.


Une fois cet équipement préalable acquis vous voilà prêt à tenter l’expérience.

Connectez-vous à l’un des sites communautaires de géocacheurs et récupérez les coordonnées – longitudes, latitudes - des caches qui vous intéressent (situation géographique, niveau de difficulté, taille du contenant recherché …). Sachant que 222 pays abritent plus de 2 millions de caches, vous aurez le choix !

 

 

 

 

 


 

Une fois sur place, affinez vos recherches. Les coordonnées vous donnent une position plus ou moins précise selon le matériel que vous utilisez aussi élargissez votre périmètre de fouilles.

Une souche d’arbre, une anfractuosité, une barrière, un tas de pierre… examinez tout, regardez à hauteur d’homme, au sol, en l’air… l’imagination des cacheurs est sans limite ! Il existe même des géocaches à découvrir uniquement de nuit !

 

Ça y est, vous avez trouvé une boîte ?


Elle peut être de taille très diverse, de la micro à la méga, en tenue de camouflage, peinte, munie d’un aimant (très utilisée en milieu urbain), simple boîte en plastique transparent ou ancien contenant de produit alimentaire.

 

 

P1020165

Une boîte et son contenu... à vos stylos, on log!

 

En principe, en ouvrant votre découverte vous allez y trouver une notice explicative sur le géocaching et un log-book. C’est un calepin ou un rouleau de papier – souvent accompagné d’un stylo ou d’un crayon mais prévoyez toujours de quoi écrire ! -  où chaque trouveur note la date et l’heure de son passage et notifie s’il retire ou confie quelque chose à la cache.


Et oui ! Une cache c’est aussi le plaisir de tomber sur des petites babioles, des jouets, des bijoux sans valeur, des tickets de métro, des pièces de monnaie… tout ce que vous voudrez bien confier à la boîte pour le plaisir de ceux qui viendront après votre passage.


Si vous prenez un objet, le code du géocaching veut que vous laissiez un nouvel objet de valeur équivalente. Pensez aux autres participants !


Il est bien sûr interdit de déposer quoique ce soit d’illicite (arme, drogue, objet dangereux…) et fortement déconseillé de déposer un aliment ou que ce soit qui pourrait fondre, se percer, se répandre et abîmer la cache…

 

D’une manière générale, le géocaching et ses participants sont très respectueux de leur environnement et des lois.  Vous ne trouverez jamais de cache sur un terrain sensible, défendu d’accès ou sur une propriété privée sans accord du propriétaire  tout comme ce loisir s’engage à respecter l’environnement en proscrivant toute détérioration du terrain.

Les géocaches ne se voient pas, ne détériorent rien et sont inoffensives pour les êtres vivants et la nature.

 

Astuce : certaines villes commencent à proposer des activités de géocaching et vous prêtent un GPS. Renseignez-vous auprès des Office de Tourisme !


Exemple dans le Limousin avec Tèrra Aventura : http://www.terra-aventura.fr/

 

 

 

Et moi ? Je peux m’y mettre ?


 Bien sûr !


Le géocaching est adapté à tous !


Familles, groupe d’amis, jeune, moins jeune, sportif ou non, les caches et les milieux où elles se situent sont tellement variés que tout le monde y trouve son compte.


De la cache urbaine avec talon aiguille à la cache de montagne nécessitant une bonne condition physique, la palette est infinie.

 

 

Certaines caches exigeront que vous activiez vos neurones en proposant une énigme à résoudre où vous proposeront de partir à la recherche d’une série de points remarquables culturels, historiques…


Le géocaching se déguste aussi en circuit et c’est une formidable occasion de découvrir une région guidé par les facéties des cacheurs.


D’autres enfin vous demanderont de trouver une webcam en ville et d’obtenir une capture de votre image grâce à un gentil internaute de votre connaissance.


On n’arrête pas le progrès !

 

Cerise sur le gâteau, il n’est pas rare de rencontrer d’autres pratiquants et d’échanger quelques mots amicaux…

 


 

C’est quoi un Travel Bug ? Et un GéoCoin ?

 

 

Parfois vous trouvez de drôle de choses dans les caches.


La plus prisée est le Travel Bug ou TB.

 

 

P1020560

Un TB bien sympathique...


Il s’agit d’une figurine ou d’un objet  accompagné d’une plaque d’identification. Un code y est inscrit et le trouveur doit faire état de sa découverte sur un site communautaire de géocaching. Comme son nom l’indique, le TB a vocation à voyager aussi il ne faut pas le conserver et le remettre au plus vite dans une nouvelle cache si possible conforme au souhait de destination spécifique voulue par le créateur du TB.


Un Travel Bug peut faire le tour du monde, amusez-vous à retracer son périple !

 

 

 

 

 


 

Le GéoCoin diffère du TB par sa forme. Il s’agit d’une grosse pièce ou d’une médaille où un code d’identification est inscrit. Il convient aussi de faire mention de sa découverte sur un site communautaire et de remettre le GC en circulation.

 


 

Le lexique…


Voici les termes que vous allez le plus souvent rencontrer si vous vous lancez dans le géocaching, liste non exhaustive.


Moldus : en référence aux non magiciens dans le monde d’Harry Potter, ce terme désigne les non-initiés au géocaching. Il faut être discret lorsqu’on trouve une cache aussi il convient de ne pas se faire repérer par des moldus. Hélas, des vandales de cache peuvent se trouver parmi eux…

 

TFTC (Thanks For The Cache) en français MPLC  ( Merci Pour La Cache ) : une façon sympathique de remercier le cacheur lorsque vous notez votre passage dans le log-book.

 

FTF (First To Find) en français  PAP (Premier A Trouver) : vous êtes le premier à découvrir une toute nouvelle cache ?  Signalez le dans le log-book en  accompagnant votre passage d’un amical FTF !

 

IN/OUT : lorsque vous déposez ou retirez un objet de la cache inscrivez-le dans le log-book…

 

Illustration :

05/07/2013 16h00.

MPLC!

IN: bracelet rose,

OUT: voiture plastique, TB

 

Event ou en français Evènement : régulièrement des rencontres sont organisées. C’est l’occasion de se réunir entre géocacheurs ou de s’initier à l’activité. Un Mega-Event peut rassembler 500 participants !

 

Laissez-vous donc tenter par cette chasse au trésor high tech, tout public et facilement abordable. Vous pourriez bien vous laisser prendre au jeu. Et rien ne vous empêche un jour, après avoir fait vos classes en tant que géotrouveurs de devenir géocacheurs et de partager vos bons coins avec les autres…

 

Enfin, si  d’aventure vous croisez la signature Le_Migou (le Yéti en tibétain) dans un log-book… il s’agit de l’auteure de ses lignes accompagnée de sa famille !

 

 

 

 

P1020169bis

 

Une boîte!

 

 

P1020568

Oui!!! La cache est dans un trou naturel...

 

 

 

 

Sites :

 

http://www.geocaching.com/

http://france-geocaching.fr/

http://www.mides.fr/

 

 

(Retrouvez cet article sur CERGYVIE !)

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article