Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

J'ai lu et je partage : "Après Nous, Celestino Alfonso guérillero dans la Résistance française" de Patrick Fort

 

 

Affich Après nous

 

 

 

L’histoire :


 

17 novembre 1943.

Celestino Alfonso est arrêté à Ivry sur Seine.


 

Pourquoi ce communiste espagnol était-il une proie poursuivi par la police française ?

Qu’est ce qui a bien pu le pousser à rejoindre le Groupe Manouchian jusqu’à le faire figurer sur la célèbre « Affiche Rouge », galerie de terroristes pour les uns ou de héros pour les autres ?


Pourquoi et au nom de quel  idéal cet homme de 27 ans, père et époux va-t-il être fusillé ?


 

Patrick Fort nous propulse dans un monde et une époque sombre, celle où l’espoir était aussi fragile que les brins d’herbe trouant le sol français, écrasés par les bottes de l’occupant.


Tout au long des trois derniers mois vécus par Celestino Alfonso, mois ponctués de tortures tant physiques que morales, c’est bien la vie qui triomphe. Cette vie libre et si précieuse qu’elle mérite que des hommes et des femmes sacrifient leurs propres existences pour permettre à celles des autres de se dresser fières, simples et libérées du joug des opprimeurs.

 

 

 

 

 

Impression de lecture :


 

La force du récit - outre le remarquable travail de collecte historique, de prise de contacts, de doutes mais aussi de « signes » positifs lors de l’écriture du roman ainsi que l’explique l’auteur dans la postface – tient dans un savant mélange de faits strictement historiques où se mêlent habilement une part de fiction.

En effet, il ne reste pas de trace tangible, hormis une lettre adressée à sa famille par Celestino Alfonso, de ce qui a pu agiter son esprit lors de ses derniers jours et de ses dernières nuits.


 

A la manière de Victor Hugo dans « Le dernier jour d’un condamné »,  Patrick Fort nous captive et nous fait entrer dans l’esprit de cet homme parmi tant d’autres auxquels nous devons aujourd’hui d’aller et venir libre dans notre pays.


Parcours difficile, éprouvant, ponctué de doute, de force… tous ces sentiments que le lecteur vit intensément tout au long de 136 pages sans concession.

 

 

 

 

L’auteur :

 

 

Patrick Fort n’est pas un inconnu pour ceux qui suivent les tribulations de ce blog.


Il officie sur un blog voisin, consacré à l’écriture et à littérature en général : « Ecrire, Lire, En parler ».

 

 

Patrick, édité plusieurs fois aux Editions Le Solitaire, est auteur de nouvelles dont vous pouvez acquérir la forme en « chair à papier » ICI et lire ses autres écrits sur son blog.

 

 

 

 

 

« Après Nous, Celestino Alfonso, guérillero dans la Résistance française » de Patrick Fort.

 

Editions le Solitaire, 2012. 150 pages, 14 euros.


Prix de la Reconnaissance Littéraire 2012, catégorie Roman.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Patrick 22/09/2012 00:46


Bonsoir Sandrine,


Je découvre ta critique de Après Nous et je te remercie pour ce brillant article que tu lui as consacré.


J'attendais avec impatience de connaître ton avis. Et en le découvrant, je rougis de fierté. Non pour moi, je ne suis que le messager, mais pour Celestino et ses frères d'armes.


Après nous est un travail sur la mémoire, un hommage. Pour ne pas oublier. Ce soir, j'étais à une cérémonie en hommage aux résistants qui ont payé de leur vie leur engagements. Et je me disais
que jamais rien ne devra se perdre. Et vu le nombre de "jeunes" présents, il y a beaucoup de travail à accomplir...


Car ce ne sont pas de simples noms sur un monument ou une plaque à l'angle d'une rue...


La voix de Celestino n'a qu'une ambition : parler pour et au nom des autres. Ainsi rien n'est vain.


Merci encore Sandrine.


Amitiés,


Patrick

Sandrine Virbel 24/09/2012 15:34



Bonjour Patrick,


 


Que veux-tu, le livre m'a plut, j'ai quasiment lu d'une traite tant j'étais captivée par le rythme, l'évolution de l'histoire.


C'est important de proposer des écrits de mémoire, les vieux faits semblent si loin pour les jeunes têtes qui n'ont qu'une idée bien vague de ces "trucs de vieux" du siècle dernier...


Les voix éteintes doivent pourtant être entendues et "Après Nous" permet cela...


 


Amitiés,


Sandrine