Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Le breuvage de la sorcière (soupe à l'ortie).

P1010885

 

 

Il y a des herbes malaimées, de celles que nous foulons – à tord-  du pied en pestant contre leur vivacité.

 

Pourtant, nous oublions bien vite que parmi les pestiférées se dissimulent de véritables trésors verts.

 

L’ortie fait partie des plantes médicinales dont l’efficacité n’est plus à prouver : dépurative, diurétique, elle présente aussi des qualités agricoles (purin d’ortie…) et gustatives avec la dégustation de la fameuse « soupe à l’ortie ».

 

Rebaptisez-là « breuvage de sorcière » ou encore « élixir Harry Potter » si vous voulez avoir une chance de la faire déguster à votre maisonnée.

 

Le plus difficile dans l’histoire va être de récolter la plante sans y laisser la peau de ses bras…

 

Aussi, munissez-vous d’une bonne paire de gants et d’un habit à manches longues.

 

Evitez de la cueillir près des champs cultivés ou des routes et rabattez-vous sur les coins de campagne encore « sains » ou dans les allées forestières. Ramassez délicatement les feuilles tendres ou la pointe de la plante tout en prenant garde à ne pas abîmer la tige ni à déterrer les racines : l’ortie est une plante indispensable dans le milieu naturel, les papillons vous remercieront !

 

Si, malgré toutes vos précautions, vous vous frottez de trop près à notre belle piquante, cherchez du plantain (il pousse souvent à proximité), écrasez quelques feuilles et frictionnez-vous avec !

 

Soulagement rapide garanti.

 

 

 

Mais passons aux choses sérieuses…

 

Pour préparer votre soupe à l’ortie (pour 6 personnes), il vous faut :

 

1 gros oignon (ou deux si vous aimez son goût)
3 pommes de terre
1 kg de jeunes pousses d'ortie
du sel, du poivre

du lait
de la crème épaisse.

 

Faire revenir l’oignon dans une grande casserole et ajouter le kilo d’ortie.

 

Remuer jusqu’à ce que la préparation « fonde ».

 

Ajouter les pommes de terre coupées en morceaux grossiers, puis de l’eau jusqu’à recouvrir les légumes.

 

Laisser mijoter pendant 20 minutes.

 

Saler, poivrer à votre convenance. Ajouter le lait et la crème, mixer soigneusement.

 

Servir bien chaud, rectifier l’assaisonnement si besoin !

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Thierry Benquey 13/09/2010 11:18



Bonjour Sandrine, tout à fait d'accord avec toi sauf pour les routes. En effet, une étude allemande prouve que les bords de la route sont plus sains et moins pollués que les terrains se trouvant
sous le vent de la route (vent dominant) où les polluants se concentrent à plusieurs centaines de mètres de distance. Ce qui ne veut pas dire récolter à coté de la route mais éviter de récolter
sous le vent de la route.


Amitié


Thierry



Sandrine Virbel 19/09/2010 22:16



merci pour cette précision : autant récolter le plus sain possible!



Virginie 12/09/2010 11:27



 j'en ai déjà manger et c'est très très bon



Sandrine Virbel 19/09/2010 22:14



j'adore!!!!