Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Les Impromptus Littéraires : Sainte Catherine...

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/65/Chasse-CharlesX.jpg?uselang=fr

 

http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AChasse-CharlesX.jpg

 

 

 

 

Cette semaine, les impromptus nous ont demandé ce que nous pensions de Sainte Catherine (25 novembre), fête des vieilles filles, des pas casables et des pas encore casées...ou des froncièrement libres!


 

Je me suis mise à la chasse pour fêter l'événement...


 

Texte in situ : ICI.

 

 

 

 

 

 

"J’aime la chasse.


Je sais que je vais m’attirer les foudres de nombre de lecteurs.


Mais je le répète : j’aime la chasse.


Je vénère l’excitation qui m’étreint lorsque je m’élance sur la piste encore chaude, celle que l’on suit avec des relents sanguinaires saturant les narines frémissantes.


Je ne peux pas m’en empêcher, je perds toute contenance, je hume, je grouine, je fouille le sol à la recherche du petit détail qui me renseignera sur la présence de ma proie.


Je saute à pieds joints dans les fourrés épineux, je m’élance dans les eaux glacées, un appeau glissé entre les dents.  Rien n’est trop rustique, rien n’est trop insurmontable pour atteindre l’objectif qui m’habite toute entière…


Mes yeux se dilatent, j’ai l’écume aux lèvres,  l’oreille aux aguets, le jarret nerveux et la cuisse ferme, les poils dressés sur les bras.


 Tout mon être tend vers un but suprême tandis qu’un rythme tribal,  venu des âges anciens, résonne sauvagement dans mon crâne.


Un mari- un mari !!! Mon cœur lui-même bat au diapason de la frénésie qui se saisit de tout mon être.


 

Des questions lancinantes taraudent mon esprit …


Son plumage sera-t-il aussi consistant que son verbiage ?


Sa chair sera-elle tendre et gouleyante comme celle d’un chapon ou bien nerveuse et musquée comme celle d’un faisan sauvage ?


Quand pourrai-je férocement lui voler dans les plumes et laisser libre cours à mes instincts carnassiers ?

 

Mes appâts largement déployés et exposés, les phéromones en alerte, je me sens invincible, je suis prête…

 


Cette année,  je ne reviendrai pas bredouille de la chasse au mari !

Cette année, j’ai sacrifié à Nemrod et à Sainte Catherine !"

 

 

 

 

 

(j'ai honte!!!!)

 

 

 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article