Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Nourrir les oiseaux à la mauvaise saison…

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/66/Bird_box%40Bird_feeding_station%40Tortworth_Court.JPG?uselang=fr

 

 

Wikimedia commons, "A very grand multiple bird box and bird feeding station at Tortworth Court",

domaine public.

 

 

Quel beau spectacle d’observer  les acrobaties d’oiseaux se nourrissant à une boule de graisse !

Vous avez envie de prendre soin de vos nouveaux amis  à plumes mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour ne pas mettre leur santé en danger ?

 

 

Un oiseau, c’est simple à contenter…


Pas de panique, les règles à respecter sont simples.


Pour l’essentiel, n'oubliez pas :


- tous les oiseaux n’ont pas les mêmes besoins alimentaires ni même une façon semblable de se nourrir. Certains iront en hauteur dans une mangeoire tandis que d’autres préféreront venir picorer au sol. De plus, vous ne recevrez pas la visite des mêmes espèces dans un jardin, sur un balcon, en ville ou en zone rurale. Vous repérerez vite la nature de vos hôtes et vous pourrez ajuster vos menus en fonction.

- ne distribuez pas de pain sec, il n’est pas assez énergétique pour les aider à survivre aux rigueurs hivernales.

- ne donnez pas d'aliments salés, ils causeraient des troubles digestifs graves.

- proposez des boules de graisse et des graines spéciales "oiseaux du ciel", disposées dans une mangeoire à l'abri des chats et de la pluie.

- donnez de l'eau lorsqu'il gèle sans oublier de la changer régulièrement.

- cessez les apports d'alimentation artificielle lorsque le temps se radoucit, les oiseaux doivent être capables de repartir en quête de leur nourriture mais soyez régulier dans votre nourrissage. Une fois débuté vous devrez le poursuivre pendant toute la mauvaise saison !

 

 

Et si je veux varier les plaisirs ?


Un oiseau telle une mésange peut perde de 10 à 12% de son poids en une seule nuit froide.

Pour fabriquer leur réserve de lipides, les oiseaux ont besoin de consommer des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse. C’est indispensable pour passer les rigueurs de l'hiver.

Outre les boules de graisse et les mélanges de graines que vous trouverez dans le commerce, vous pouvez proposer à vos petits visiteurs des restes de cuisine,  à placer dans votre mangeoire ou, à défaut, dans un endroit sûr, inaccessible aux matous du coin.

 

Pomme de terre cuite :

Fendre la pomme de terre pour permettre aux oiseaux d'en détacher la chair.


Riz, pâtes :

Ces aliments doivent être présentés bien cuits et non salés.

Crus, ils risqueraient de gonfler dans l'estomac ce qui pourrait tuer l'oiseau !

Les corbeaux freux raffolent des féculents, à savoir si vous ne désirez pas leur visite.


Gâteaux :

Les miettes de biscuits, riches en graisse, peuvent être proposées.

Les gâteaux non cuits (dont vous aurez loupé la recette par exemple) sont appréciés car riches en amidon.

 

Fruits frais et secs :

Pommes et  poires bien avancées font les délices des merles, étourneaux, rouges-gorges, fauvettes.

Les fruits secs font des heureux : cacahouètes non salées, noix de coco fraîche (surtout pas sèche, les oiseaux pourraient mourir par gonflement de l'estomac),  noix et noisettes décortiquées, raisins secs et abricots secs coupés en petits morceaux pour les petits oiseaux, entiers pour les plus gros.

 

Graisse et viande :

Couenne de lard, bouts de graisse seront dégustés par les oiseaux.

Si vous proposez des morceaux de viande ou des os comportant encore de la chair, il faut qu’ils soient bien cuits pour des questions d’hygiène. Vous attirerez des mésanges, des pics, des corbeaux...

 

Fromage :

Desséché, il fera le régal des petits volatiles. Ne donnez pas des fromages forts (bleus etc.), ils seront délaissés.

 

Graines et céréales :

Vous pouvez constituer vous-même un mélange appétissant constitué de maïs (en grain, sec), orge, blé, flocons d'avoine, chanvre, sésame, millet, graines de tournesol non salées.

 

N'oubliez pas de proposer de l'eau pure, sans aucun additif : pas de sel, pas de sucre, pas d’alcool et surtout pas d'antigel (cela s'est déjà vu... !). Attention, en cas de très basse température, il faut changer l'eau lorsqu'elle est glacée, l'absorption d'eau trop froide ou un bain dans celle-ci seraient dangereux.

 

 

 

Pour finir, voici une recette simple pour préparer soi-même ses boules de graisse :

 

Prenez une boîte de conserve ou un petit récipient en plastique.

Remplissez-le de graines, de fruits secs hachés, de miettes de fromages ou de gâteaux secs.

Versez dessus de la graisse fondue (vous pouvez en trouver au rayon beurre de votre supermarché et parfois chez votre boucher), mélangez et attendez le refroidissement complet.

Démoulez et proposez à vos copains ailés !

 

 

 

Belles observations et bons moments en perspective avec vos protégés !

 

 

 

Vous êtes intéressé par les oiseaux ?

Rapprochez-vous des associations qui leurs sont dédiées…

 

 

Quelques pistes :


LPO

 

CORIF

 

SEOF

 

Retrouvez cet article sur ACTU95.NET!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article