Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Sylvain Tesson, le joyeux vagabond-écrivain

9782266167598

 

 

Je voudrais, par cet article, partager mon coup de cœur pour Sylvain Tesson.

 

Si vous êtes un lecteur de Cheval Magazine où si vous avez suivi, par le passé,  l’émission « Montagnes » sur France 3, il est fort possible que ce nom vous dise quelque chose…

 

Sylvain Tesson est une sorte de voyageur perpétuel, un de ceux qui ne conçoit de vivre sa vie qu’en se confrontant à ses extrêmes.

 

Géographe de formation, il part à la découverte de l’Islande en 1991 à vélo, pour ses 19 ans. Suivront une expédition spéléologique à Bornéo, un tour du monde à bicyclette, une traversée pédestre de l’Himalaya, un long périple à cheval dans l’Asie Centrale, ou encore un voyage à pied qui le mènera de la Sibérie vers l’Inde sur les traces de Slavomir Rawicz lors de son évasion du goulag…

 

Ses expéditions, Sylvain Tesson les veut les plus « pures » possibles et, pour ce faire, il privilégie la totale autonomie et le « by fair means » ce que l’on peut traduire « par ses propres moyens », avec le moins de recours possible à la technologie moderne (marche, vélo, cheval…).

 

Matériellement, il prépare peu ses pérégrinations : il voyage très léger avec un sac de 10 kg maximum. Il part à l’aventure dans une optique de simplicité extrême. Ce qui accapare bien plus notre voyageur réside dans la préparation culturelle : lectures, acquisition de la langue… sont prépondérantes.

 

Son « terrain de jeu » se situe essentiellement en Sibérie, Russie, Tibet, Afghanistan… même s’il ne dédaigne pas la France dont il parcourt les forêts, bivouaque dans les arbres où même Paris dont il escalade les monuments à mains nues. Il n’hésite pas non plus à installer son camp sous un pont urbain si la découverte est à la clé.

 

Il se définit lui-même comme un adepte du nouveau nomadisme, un vagabond joyeux, un « wanderer »  et comme une sorte de barde : un homme qui voyage pour raconter ce qu’il voit.

 

Car si Sylvain Tesson voyage beaucoup, il est aussi écrivain.

 

Pendant ses journées de marche, il ne garde jamais bien loin de l’esprit le rendez-vous vespéral avec son carnet de notes dont il s’astreint à remplir les pages blanches. Cela l’oblige, de son propre aveu, à mieux écouter, à mieux regarder, à mieux capter ce qui l’entoure. La solitude ne l’effraye pas, tant elle est propice à son écriture et à sa recherche de l’esthétisme de la vie.

 

C’est dans ses écrits que vous trouverez l’expression la plus fidèle de la philosophie de l’errance qui guide les pas de Sylvain Tesson.

D’une écriture légère mais jamais creuse, il distille des mots justes et captive le lecteur.

 

Journaliste à ses heures, documentariste,  en plus de nomade, il se révèle être, avec bonheur, un auteur de talent et un conteur au style séduisant.

 

Pour partir à la découverte de celui qui glorifie la marche avec un livre et une flûte pour tout trésor, je vous conseille de commencer par vous imprégner de « Petit traité sur l’immensité du Monde », un essai sur son expérience de « coureur de terres ».

 

Je vous propose ensuite cette liste, non exhaustive, de ses écrits, classée par type d’ouvrages :

 

 

9782266157186

 

 

 

Récits d’expéditions :

 

On a marché sur la Terre, en collaboration avec Alexandre Poussin, Laffont

 

La marche dans le ciel : 5 000 km à pied à travers l’Himalaya, en collaboration avec Alexandre Poussin, Laffont

 

La chevauchée des steppes : 3 000 km à cheval à travers l’Asie centrale, en collaboration avec Priscilla Telmon, Laffont

 

L’axe du loup, Laffont

 

Eloge de l’énergie vagabonde, Equateurs

 

Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages, Equateurs

 

 

 

Recueil de nouvelles :

 

 

Nouvelles de l’Est, Phébus

 

Les jardins d’Allah, Phébus

 

Une vie à coucher dehors, Gallimard (Goncourt de la nouvelle en 2009)

 

 

 

Je vous souhaite une bonne découverte !

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Thierry Benquey 28/08/2010 12:10



En voilà un qui me plait bien, de la lignée des Rimbaud, Orwell et autres qui puisaient leur inspiration dans la vie réelle et l'expérience personnelle.


Amitié


Thierry



Sandrine Virbel 29/08/2010 22:17



oui, il apparait, au travers de ses écrits, comme quelqu'un de sincère et de vraiment animé par son idéal de vie


Il est dans la lignée de ces écrivains qui cheminent pour capter la vie.


 


Bises!