Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les scribouilles

écriture (notes, roman, nouvelles, textes...) lecture et curiosités en partage

Tarte au Comté...

 P1010898

 

 

Avec l’hiver qui ne tardera pas à se montrer, voici revenu le temps des plats… euh… assez consistants pour affronter les rigueurs des éléments (mais si, mais si…).

 

 

Pour 6 skieurs :

 

1 pâte brisée

100 gr de Comté râpé (ou de Beaufort)

2 dl de crème fraîche

1 verre de lait  (15 cl)

3 œufs

Sel, poivre, noix de muscade (selon vos goûts !)

 

 

 

Etaler la pâte brisée au fond d’un moule, en  piquer le fond à la fourchette.

 

Mélanger la crème fraîche, les œufs, le lait, le fromage et la noix de muscade.

Verser dans le moule.

Faire cuire 30 à 35 minutes  dans un four préchauffé à 180° (th. 6).

 

Servir avec un bon petit vin blanc qu’il soit savoyard ou jurassien (d’ailleurs l’alcool est à consommer avec modération…).

 

 

 

Bonus :

 

P1010897

 

 

Si vos skieurs/trappeurs/mushers/pantouflards de compétition sont du genre « jamais rassasiés » voici une « tourte-minute » à réaliser sur le pouce :

 

Dans une pâte feuilletée, enfermer un reblochon complet. Badigeonner la pâte d’un jaune d’œuf et faire cuire 30 minutes dans un four préchauffé à 180° (th. 6).

 

Oui, c'est tout!

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Sandrine Virbel

de l'écriture, de la littérature, de la culture, des connaissances mises en partage... ॐ
Voir le profil de Sandrine Virbel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Thierry Benquey 07/10/2010 07:43



Ca a l'air bon ! Miam !


Pas facile pour moi du fait que les fromages éxotiques sont un peu difficiles à trouver par ici. Mais je garde la recette au chaud, en attendant le fromage.


Amitié


Thierry



Sandrine Virbel 16/10/2010 20:27



hi,hi,hi... c'est très bon en effet!


Pour le fromage, je ne sais pas qs'il y a des spécialités allemandes utilisables?


Si tu veux, je t'envoie un bon gros morceau de Comté! Je ne ferai pas de même avec du Mont d'Or, de peur qu'il se sauve en devhors de sa boîte...


 


Miam, ce commentaire me donne faim, c'est malin!


 


bises